15 août 2014



Chiner et retrouver

Les brocantes ont ceci de magique : on ne sait ce que l'on va trouver. 
On peut tout trouver. On peut aussi REtrouver... lorsque l'oeil croise
un objet qui jadis faisait partie de son quotidien, on a presque
l'impression que c'est une partie de soi que l'on retrouve là. 
Et quelquefois, mieux que ça, on retrouve les siens. 

capri 08

Ma grand-mère maternelle avait ce même service...
Je n'y ai malheureusement pas partagé de repas avec elle
mais je me souviens des tablées familiales fleuries par sa jolie
vaisselle, pour les repas quotidiens de mon enfance et adolescence. 

capri 98

capri 29

capri 00

capri 

Cette pile d'assiettes-là m'est aussi apparue comme un objet familier :
j'ai pris tous mes repas dans ce service, une année durant, outre-Manche...
Que de souvenirs ressurgissent là, sur un bout de stand, à même le sol... 

assiettes anglaises

Et ainsi le buffet se remplit ! non pas pour collectionner, thésauriser,
mais juste parce que ces objets-là nous parlent de nous !

myott meakin

L'enfance est ce que nous passons notre existence à essayer de retrouver. 
Forest Whitaker

Posté par UNFILSURLATOILE - Quand j'étais petite... - Commentaires [30] - Permalien [#]

02 avril 2012



Travailleuse de couturière...

De son vivant, il y a 17 ans, par un 1er mai...
ma grand-tante m'avait donné sa MAC,
mais aussi cette travailleuse.

TRAVAILLEUSE_88

Une travailleuse "home-made", entièrement faite par les mains
de son époux bricoleur, qui était aussi mon parrain. En bois massif, avec
des charnières en bakélite, un ouvrage solide réalisé vers la fin des années 40.
Je ne m'étais jamais "autorisée" à la capitonner, sans vraiment savoir pourquoi.
C'est chose enfin faite aujourd'hui... en ce jour où il aurait eu 100 ans. 
 Je peux à présent la remplir de mes petits effets de mercerie.

TRAVAILLEUSE_73 TRAVAILLEUSE_92
 TRAVAILLEUSE_79 TRAVAILLEUSE_89 

Cartonnettes habillées de batiste "brume aubergine" préalablement molletonnée,
et pour les parois, batiste à pois assortie - France Duval-Sta
lla
Dimensions (hors poignée) : 50 cm x 27 cm x 20 cm


Souvenir. Ce qui reste après le geste.

Jacques Godbout

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [50] - Permalien [#]

04 mars 2012



Trésor d'enfance : le fer à repasser

Aujourd'hui c'est la fête des grand-mères.
Je n'ai jamais eu la possibilité de la souhaiter... 
Ma grand-mère paternelle est "partie" avant ma naissance.
Quant à ma grand-mère maternelle... j'avais moins de cinq ans.
Dans ma mémoire, quelques images me restent, comme ce jour où
elle m'a emmenée au marché et acheté ce petit jouet : un fer à repasser.

  fer___repasser_65 fer___repasser_70
  fer___repasser_67 72172409

Aujourd'hui, ce souvenir décore ma vitrine de mercerie.
A mes yeux, un trésor dont ne me séparerais pour rien au monde...

 Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours...
Marguerite Duras

Posté par UNFILSURLATOILE - Quand j'étais petite... - Commentaires [54] - Permalien [#]

21 février 2012



Une recette sur un torchon

Depuis que nous avons une crêpe party, Mr UnFilsurlaToile et sa fille
sont préposés à la préparation de la pâte à crêpes. Gain de temps
puisque chacun fait cuire ses crêpes, mais perte d'authenticité
avec des crêpes aux allures de blinis, pas vraiment
savoureuses avec la recette du fabricant...

crepes_10 CREPES_14

Devant cette tablée certes conviviale,
je me sens bien loin de mes si bons souvenirs de petite fille :
Crêpes avec un tio' verre ed' bière dins l'pâte...(chéto dins ch' Nord ;-)
La pâte qui lève une heure durant dans une marmite en émail jaune,
puis une heure de cuisson, jonglant avec deux poêles sur le feu...
Des piles de crêpes colorées, empilées, saupoudrées, repliées...
Une douce odeur qui ravit la grande maisonnée, des crêpes
moelleuses, délicieuses, savoureuses...

 CREPES_13 
 
crepes_1 crepes_11 

Quant à mon ado, ses fines papilles avaient tôt fait la différence avec les crêpes mangées chez sa mamie... et me réclamait les mêmes lorsqu'il voyait son père et sa soeur à l'oeuvre...  Il y a quelques années donc, coup de fil à ma mère pour lui demander sa recette, qui s'avère être celle de ma défunte grand-mère...  Notée sur un bout de papier, elle fût essayée... et désormais adoptée. 

 crepes_9 crepes_3
  crepes_2 crepes_12 
clic pour agrandir et lire la recette

Mais après avoir perdu puis retrouvé ce bout de papier, je me suis dit qu'il fallait à tout prix "sauvegarder" cette précieuse recette de mon aïeule... alors pourquoi pas la graver broder sur un torchon ? Voilà qui garnit la façade du congélateur dans la cuisine... Vous l'aurez compris, chez nous, le mardi gras, point de beignets, mais des crêêêpes... et chez vous ?

CREPES_15 crepes_4

Détails :
Broderie en 1 fil (DMC 498) sur 2 fils de toile, sur un torchon en lin.
Motifs : De Fil en Aiguille, Mains et Merveilles, Ouvrages Broderie.
Lettres : 69 Creative Alphabets, Gloria & Pat (15, 21, 25 et 26)
Recette : avec de la levure de boulangerie et de la bière,
* le bouillon de croûton de pain : "cho donne ech' goût !")
*
la vergeoise : sucre provenant d'un sirop de betterave

crepes_8

Clin d'oeil aux deux Ch'tis des 11 et à ma famille,
et à ma défunte grand-mère bien sûr : Raymonde Mannessier-Clément.

Bon mardi gras !  

72585864_p
  
Mardi gras, ne t'en vas pas ! Je ferai des crêpes et t'en mangeras !
Proverbe français 

Posté par UNFILSURLATOILE - Quand j'étais petite... - Commentaires [101] - Permalien [#]

02 avril 2010



Trousses coquettes...

... comme on n'en fait plus. Elles ont leur place dans mon Atelier...
Celle-ci, chinée il y a bien 18 mois :

divers_017

divers_015

Qui s'en servait ? ... je n'aurai jamais la réponse...

divers_016

Et puis , une autre trousse à ouvrages,
bien plus précieuse : cadeau de mon défunt Parrain...
... il aurait eu 98 ans aujourd'hui...

J'étais très jeune lorsqu'il me l'a offerte, 4 ou 5 ans...
et je me revois très bien ce jour-là, à me demander comment ouvrir l'attache !

trousse_1

A présent, j'y garde mes crochets et mes boîtes à rubans brodés...

trousse_2

Et puis celle-ci, reçue le jour de ma communion...

trousse_manucure

La trousse de manucure, un autre grand classique des cadeaux de l'époque...

trousse_manucure_ouverte

C'est dans le souvenir que les choses prennent leur vraie place.
Jean Anouilh

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [49] - Permalien [#]

12 mars 2010



Elle brodait...

... des monogrammes et des jours sur des draps...

drap

 

 

drap_jours

ou sur des taies...

2_taies

taie_1

monog_BL_blanc

broderies_jours_sur_taie

ou encore sur des housses de couette...

housse

broderies_linge_ancien_019

... des porte-serviette...

porte_serviette_1

porte_serviette_2

... des napperons...

napperons   

... des pochettes...

olivier

... pour son Epoux, et pour Elle... 

yvonne

Elle marquait son linge comme sur ce drap usé en son centre,

monog_BL_rouge

dans lequel je coupe pour coudre des pochons, comme celui-ci...

Elle s'inspirait de son encyclopédie d'Ouvrages de Dames,
et elle a pris le soin de transmettre le fruit de son travail, ce jour-là.

Elle aurait eu 94 ans aujourd'hui...

d_tail_napperon

Le linge survit à la brodeuse, seul endroit où se perpétue son nom.
Yvonne Verdier

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [62] - Permalien [#]

18 décembre 2009



R comme Rouge

atelier_2

Sur la clé de la porte qui ouvre mon Atelier,
... brodé en Rouge 498...

atelier_1

Son symbole : un bouton-MAC Singer,
comme celle qui servait à ma grand-mère paternelle.

atelier_5

Tissu : Vent du sud, Villeurbanne. Lettres : 69 creative alphabets, Gloria and Pat. Lin, galon et cordon tressé de ma réserve. Bouton MAC : Bonheur des Dames. Présentation bobine en bois : clin d'oeil à la Maman des Quatre.

atelier_3

Le Rouge les a aussi beaucoup inspirées pour ce défi...

La clé qui ouvre toutes les portes... la confiance.
Charlotte Savary

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [41] - Permalien [#]

28 novembre 2009



Je sors mes mouchoirs...

Hérités, ajourés, dentellés...

 

mouchoirs_1 

mouchoirs_2 mouchoirs_5 mouchoirs_4 mouchoirs_3

Donnés, ourlés, brodés...

mouchoirs_6

cliquer pour agrandir

 

 

mouchoirs_8

 

Quelque soient les larmes qu'on pleure, ça finit toujours dans un mouchoir.
Marcel Achard

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [53] - Permalien [#]

11 septembre 2009



Ma machine à coudre

J'ai récemment découvert le site Petit citron.

Une mine d'idées à coudre, de conseils tels que bien huiler sa MAC et d'astuces comme coudre de la toile cirée... une petite communauté où nombre de couturières se retrouvent sur un blog pour partager leur passion autour de la MAC... mais aussi pour accéder à des résultats de sondages comme celui-ci..., ou à ce comparatif de prix de MAC. J'y ai également découvert un sympathique questionnaire auquel j'ai envie de répondre comme toutes celles qui l'ont déjà fait, notamment l'administratrice, comme vous qui le ferez peut-être aussi.

Quels sont le modèle et la marque de votre machine à coudre?
PFAFF, modèle 295-1.

MAC_1

Depuis quand la possédez-vous?
Depuis le 1er mai 1995.

Combien vous a-t-elle coûté (à peu près)?

Rien. J'étais en visite chez ma grand-tante, ses yeux d'octogénaire ne lui permettant plus de coudre, elle me l'a donnée. Je ne m'y attendais pas du tout !

Que faites-vous avec (c’est à dire du patchwork, des vêtements, des sacs, de la déco…)?
De la déco, des accessoires, quelques vêtements et déguisements. Des raccomodages aussi.

Combien de temps passez-vous en compagnie de votre machine? une fois par an? tous les jours?
Pas mal de temps depuis l'année qui vient de s'écouler !
La rubrique "couture" de mon blog en témoigne... Depuis juillet 2008, je ne la range plus entre deux ouvrages, elle trône donc sur la grande table de mon atelier... Je l'utilise de façon aléatoire : aussi bien tous les jours pendant une dizaine de jours que pas du tout pendant 1 mois !

Quel est votre degré d’amour, ou de haine, envers votre machine? A-t-elle un petit nom?
Elle n'a pas de petit nom, mais elle a une valeur sentimentale, puisque que je l'ai héritée de mon aïeule, 4 ans avant son décès. Je sais qu'elle y accordait de l'importance, elle la possédait depuis 19 ans à l'époque. J'ai aussi tous les documents de cette machine, dont la facture : elle fût achetée à Tours en janvier 1976.

Quelles fonctions de votre machine vous sont les plus utiles?
L'embobinage de la canette, le point zigzag et le point droit ! Le minimum ! 

Y a-t-il quelque chose dans votre machine qui vous rend dingue? et si oui, quoi ?
Oui ! le coffret-rangement qui s'encastre sur la base de la machine et qui permet de la transporter. Il m'est arrivé de m'y acharner encore et encore, sans parvenir au fameux "clic" qui verrouille et permet le transport. Et chaque fois, ce fût le même dépit envers moi-même, en voyant Mr Unfilsurlatoile enfermer la MAC en un seul geste...

coffret

PORTE_BOBINES 

Avez vous une histoire à propos de votre machine? (comme l’avoir trouvé sous le sapin de Noël, l’avoir fait tomber par terre, vous être cousu un doigt…)?
Oh oui ! Pendant plusieurs années, ce fût une vraie galère... le fil de la canette faisant des bouclettes sous le tissu... ce qui me valût bien de l'énervement, sans jamais trouver le bon réglage. Jusqu'au jour où je l'ai montrée à une copine, couturière professionnelle, qui a de suite vu l'origine du problème : le support avait perdu sa vis, la canette dansait à l'intérieur !... Dès le lendemain j'étais à la mercerie... j'aurais payé très cher pour l'avoir, cette pièce !! Et comme par magie, tout a fonctionné normalement du jour au lendemain...

support_canette

La recommanderiez-vous? Pourquoi?
Oui, car elle est très stable.

Quels sont selon vous les critères à étudier quand on veut acheter une machine?
L'éclairage, la stabilité, le bruit...

Quelle est la machine de vos rêves?
Une machine équipée d'un coupe-fil, et qui fait les boutonnières !
_____________

A vous d'écrire maintenant, si cela vous tente !
Dîtes-nous tout sur votre machine à coudre !
Le questionnaire de Petit Citron se trouve... ICI !

On n'écrit pas parce qu'on a quelque chose à dire mais
parce qu'on a envie de dire quelque chose.
Emil Michel Sioran

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [37] - Permalien [#]

12 mars 2009



Encyclopédie des Ouvrages de Dames

Je l'ai reçue de ma défunte Grand-Tante
qui aurait eu 93 ans aujourd'hui... Elle est née 30 ans après la première parution de cette Bible des travaux d'aiguilles...

divers_012

La tenait-elle de sa mère ?...  ou peut-être de sa grand-mère ?
Laquelle d'entre elles y a laissé ses "Traces" ?

Au fil des pages... :

un fil de coton, un tuto dactylographié pour faire des smocks, une image pieuse, un petit papier marque-page jauni par le temps...
Je n'ose même pas les changer de page !
cliquer pour agrandir :

divers_024 divers_023 divers_025
divers_030 divers_027 divers_026

Encyclopédie des Ouvrages de Dames, Thérèse de Dillmont
publiée en 1886

30585353

On doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver.
René Char

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans mon atelier - Commentaires [77] - Permalien [#]