06 juillet 2005



Senteurs du marché...

basilic__vier1

Dans notre village, le mardi après-midi jusqu'en soirée, c'est le marché paysan... Une petite dizaine de producteurs locaux viennent s'installer, à l'ombre des gros platanes de la place principale, pour vendre leurs fruits et légumes fraîchement ramassés ou cueillis du matin...

J'en ai ramené ce bouquet de basilic, de taille... et d'un parfum... qui m'a donné envie de faire du pesto. Je me suis inspirée de la recette de Lorette , mais j'ai remplacé les pignons de pin par de l'amande en poudre. En ce qui concerne les quantités, j'avoue que j'ai plutôt suivi mon goût, entassant "au pif" les ingrédients dans mon robot ...

pesto_parmesan_amandes1

Le résultat : 5 pots prévus pour le congélateur et un autre, bien entamé à l'heure qu'il est... Je compte renouveler ( j'ai de quoi ! ) pour tester le cake au pesto et pignons de pin de Lorette.

ratatouille1   Puis j'ai littéralement vidé mon panier dans ma marmite pour y préparer de la ratatouille... j'en fais par dizaines de kilos chaque été... et le congélateur fait recette là aussi !

Le reste du plat finit quasiment toujours en quiche : une pâte brisée préparée avec de la farine compléte, sur laquelle je verse la ratatouille soigneusement égouttée, mélangée avec 4 oeufs et 100 g de gruyère râpé. Cuisson 30mn.

Je termine avec le bouquet de fleurs d'artichauts que j'ai également ramené du marché :

fleurs_d_artichaut

           Bonne journée !       

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2005



Qui fait des confitures ?

Voici venue la saison des confitures... l'été est souvent l'occasion de garder un délicieux souvenir des fruits de la saison, pour l'hiver qui suit... En général, je n'en fais qu'une ou deux fois dans l'année, avec les moyens du bord c'est à dire une vieille cocotte, me promettant chaque fois d'acheter une vraie bassine à confiture... L'an dernier c'étaient les prunes après les figues de l'an précédent... cette année j'ai jeté mon dévolu sur la rhubarbe...

rhubarbe_1

Une grosse plante imposante qui repoussait tous les ans tout au bout, à la pointe de mon jardin d'enfance, ses longues tiges filandreuses étaient pour moi aussi énigmatiques que prometteuses, ma mère en faisait exclusivement de la confiture... C'est bien plus tard que j'ai appris qu'on pouvait la manger en tarte ou tout simplement crue... Moi qui adore les fruits amers tels que le citron par exemple ( avalé par quartiers entiers, un reste de ma première grossesse... ) j'ai craqué sur une grosse botte au marché l'autre jour ... et je me suis promenée avec ma tige de rhubarbe telle une gamine avec son bâton de réglisse...

Avant d'avoir écoulé tout le stock, hier soir malgré la chaleur, j'ai donc fait de la confiture : tout simplement 1KG de tiges épluchées et coupées en petits tronçons, ébouillantées 5 mn, puis cuites 20 mn après ébullition avec 1 KG de sucre ( j'en mets un peu moins ) ... ma touche personnelle : j'ai rajouté une pomme en petits morceaux et une pointe de cannelle en poudre... Et voilà le résultat...   

                              rhubarbe_3

                                  Et vous ? De quoi sont vos confitures ?

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2005



Petits bonheurs du jour...

Aucune avancée manuelle depuis le dernier post... la faute à "pas le temps", beaucoup de travail, et plus récemment, les beaux jours sont là, et le jardin nous appelle... Depuis plusieurs jours, après une période pluvieuse, le ciel est de nouveau bleu et ce matin, les cerises sont presqu'aussi rouges que les coccinelles...

rose  coccinelle  cerises1

Ma fleur d'ail est enfin complètement éclose... ainsi que ses voisines...

fleur_mauve       tige_fleurs_blanches       iris_mauve

Ma demoiselle a perdu sa première quenotte et voici le livre que la souris lui a apporté :

                         f_e_des_dents_de_lait

Aujourd'hui, les enfants étaient ravis du plat du jour :

quiche_courgettes_saucisses

sur une pâte brisée, déposer des courgettes tranchées et pré-cuites à la vapeur, ajouter des saucisses de Strasbourg découpées en rondelles, verser un mélange oeufs-lait-gruyère râpé, sel, poivre et muscade, et enfourner une demi-heure... "de la quiche aux saucisses !", m'ont-ils dit... oubliées les courgettes ! ( le but étant de trouver un moyen sympa de leur en faire manger ).

arbuste_blancEt pour ma part, qu'il me soit permis de dire que j'ai passé un moment trèèèès agréable au pied de cet arbuste, avec Monique, mon téléphone à la main...

Monique est une fidèle lectrice de nos blogs... internaute-brodeuse-tricoteuse mais non encore bloggueuse ( peut-être un jour ? :-)) ... avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger un peu plus, par le biais de ce blog, et de découvrir que le monde est bien petit...

A bientôt Monique et vous tous qui lisez ce blog ! et merci Internet...

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2005



Dans la série ratée...

... pour continuer sur le type de message posté par Valette aujourd'hui, voici dans la série ratée ( de chez raté ! ) , mes débuts spiritueux :

depuis quelques jours, je rêvais de faire mon propre vin d'orange, après en avoir lu la recette sur le joli blog de cuisine de Lorette... jusqu'à samedi dernier où je me suis souvenue de la bonbonne qui trône au fond du garage depuis quelques années... après l'avoir dépoussiérée, j'ai rassemblé tout ce qu'il fallait : ingr_dients

pour obtenir ceci : vin_d_orange_au_sol en guise d'avant-goût, j'en avais déjà la jolie couleur ( c'est pourquoi je me suis empressée de faire une photo... comme pour les fleurs !!!  ), plutôt assortie aux tons de ma cuisine, en attendant les deux mois de macération... je me voyais déjà proposant ce petit apéritif à mes invités cet été, et en offrir une petite bouteille à mon entourage, chose d'ailleurs promise à ma belle-soeur en évoquant ce projet...

Mais le hic... c'est que les oranges remontaient à la surface et que le sucre s'agglomérait au fond... pas très salutaire surtout lorsque l'on sait que la recette conseille de remuer régulièrement... ce que j'ai entrepris... j'ai donc couché la bonbonne par terre, tapoté le fond pour décoller le sucre... et pour aider j'ai fait rouler la bonbonne sur le sol... jusqu'à ce que le sucre se dissolve effectivement et tant et si bien que comme dit le dicton... tant va la cruche à l'eau qu'à la fin... sauf qu'ici on était sur la terre ferme... et SPLASH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voici ce qu'il en reste : bouchon

... Je vous fais grâce du "dallage" dans ma cuisine ( pas moins de 10 litres !!! ) ... 48 heures après, certes, ça ne sent plus , mais ça colle encore ! ... juste assez pour me faire penser qu'après le lave-linge qui a rendu l'âme, la serrure de la maison qui a lâché, la fuite d'eau dans la maison, le robot ménager qui est out, la vitro-céramique qui a failli prendre feu, le studio de vacances avec des toilettes HS, et je passe sur les grandes déceptions de ce début d'année... eh bien non, décidément,  NON ! 2005 n'est pas une bonne année... pour ne pas dire ... un mauvais cru... 

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2005



Un atelier... j'en ai rêvé... mon mari l'a fait !

Merci beaucoup à vous toutes qui m'avez si rapidement conseillée pour l'allongement de "Printemps", hélas je n'ai pas été aussi rapide que vous et le dit-ouvrage en est toujours au même point... il ne faudrait pas attendre la fin de la saison et les premières chaleurs pour l'achever ! car il resterait au placard !

... et c'est bien parce que j'ai eu le nez dans les placards ces derniers jours de vacances, à faire du rangement et aussi de l'agencement dans un rangement flambant neuf placardentièrement fabriqué par mon bricoleur de mari dans une nouvelle pièce tout juste terminée qui ne sera rien que pour moi !... mon futur atelier ! atelierMerci, merci Chéri ! Il est consterné de voir à quelle vitesse ce placard sera rempli, ce qui l'a amené à ce constat plein d'humour mais non dénué de réalisme : " les femmes ont horreur du vide !"

Cette dernière pièce de notre maison en est aux finitions peinture, papier-peint, électricité... puis je l'organiserai enfin selon mes idées pour y passer le plus clair de mon temps libre...

Entre deux plongeons dans ce nouveau rangement, je n'ai tout de même pas oublié de mettre le nez dans mes fourneaux : des fonds d'artichauts gratinés...fonds_d_artichauts

du jambon et des champignons émincés mélangés dans une béchamel, versés sur les fonds et recouverts de fromage râpé...

... une terrine de saumon ...terrine_de_saumon cuit nature et mélangé avec des oeufs, du lait, du fromage blanc, du pain de mie, du céleri râpé, un zeste de citron, un peu d'échalote, de moutarde et d'aneth, sel et poivre...

et puis surprenant mais délicieux, ce gâteau de tapioca aux pommes : g_teau_tapioca_pommes

du tapioca cuit dans du lait, auquel on ajoute des oeufs et des pommes émincées et cuites, à faire cuire dans un moule au fond duquel on aura déposé un caramel encore liquide dans sa casserole :

Enfin, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer le travail des petites mains de la maison : ma fille brode ce portrait de Mickey avec beaucoup d'application, et je suis ça de très près moi aussi !

                                         mickey

Pour terminer aujourd'hui, quelques nouvelles photos dans mes albums, et merci de votre visite !

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2004



Les treize desserts...

Après une nuit au frigidaire et pas plus de 5 minutes pour façonner la bûche, tracer les stries avec les dents d'une fourchette et planter quelques décos... voici le résultat :

Elle sera délicieuse servie avec une crème anglaise. Il me reste de quoi en faire une deuxième de même taille... ( y'a des gourmands à la maison ! ). Cette bûche est l'un des 13 desserts... En Provence, ils symbolisent le Christ et les 12 apôtres...

En réalité il y en a bien plus que 13, mais certains apparaissent essentiels :

- la célèbre "fougasse" provençale, brioche plate composée de farine, huile d'olive et eau de fleur d'oranger, on l'appelle aussi pompe à l'huile parce que certaines personnes la trempaient dans du vin cuit avant de la manger.

-les "mendiants" ou fruits secs font aussi obligatoirement partie de la liste : noix, amandes, noisettes, raisins secs, figues sèches...

-le nougat blanc,à base de miel, sucre, amandes, pistaches, pignons, pralines et blanc d'oeuf, et le nougat noir (amandes et miel) , beaucoup plus consistant, sont tout aussi incontournables.

-Tout comme les fruits frais : pommes, poires, oranges, clémentines, raisins, melons...

- Il y a aussi les calissons d'Aix, faits avec de la pâte d'amande, les "oreillettes" ou les "merveilles", qui sont des beignets fins et plats, à base de pâte à tarte parfumée à l'eau de fleur d'oranger, saupoudrées de sucre glace...

-N'oublions pas les fruits confits, pour lesquels Carpentras est célèbre...

-Les dattes, les pâtes de fruits, les fruits exotiques tels que bananes, ananas, mangues, litchis... également les fruits d'été qu'on trouve en toute saison : groseilles, fraises, framboises, et puis n'oublions pas les chocolats, ...

Bon réveillon, et bonne journée de Noël !

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

La bûche de Noël...

Comme tous les ans, j'ai préparé aujourd'hui ma bûche de Noël... Voici comment, pour une quinzaine de parts :

Faire cuire 1,5 kg de marrons entiers avec un peu d'eau, surveiller pour que le mélange n'attache pas, rajouter un peu d'eau si besoin, mélanger pour obtenir une purée :

Parrallèlement, faire fondre au bain-marie 300 g de chocolat noir (dégustation) mélangé avec deux cuillères à soupe de crème fraîche, et 5 cuillères à soupe de sucre : Puis mélanger le tout :

et laisser refroidir puis placer au frigidaire pendant toute une nuit, le mélange va durcir et je pourrai alors façonner la bûche... à suivre !

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2004



C'est la saison du potiron...

et c'est aussi le jour du gâteau au potiron aux USA : en ce quatrième jeudi de novembre, les Américains cuisinent toute la journée pour préparer le traditionnel repas de Thanksgiving : de la dinde farcie accompagnée de sauce aux airelles, de maïs et de patates douces. Pour le dessert : de la "pumpkin pie" , une tarte au potiron, ou encore du cake au potiron. C'est un repas de fête familiale dont l'origine remonte à 1621, date du premier Thanksgiving. Un an plus tôt, une centaine de personnes quittèrent l'Angleterre pour s'installer dans le Nouveau Monde (c'est comme cela que s'appelait l'Amérique à cette époque). Ils arrivèrent sur la côte Est en hiver et beaucoup d'entre eux moururent à cause du froid et de la famine. Le printemps suivant, les Indiens, qui connaissaient bien la région car ils y habitaient depuis longtemps, les aidèrent à cultiver la terre et leur montrèrent les meilleurs endroits pour chasser. A l'automne, pour les remercier de leurs bonnes récoltes, les nouveaux arrivants organisèrent une grande fête. Les Indiens apportèrent du gibier et des dindes. Les années suivantes, tous continuèrent à partager un repas une fois par an. C'est en souvenir de ce premier repas qu'on appela cette fête "thanksgiving", ce qui signifie "merci d'avoir donné".

J'ai la chance de toujours avoir un potiron chez moi en hiver : mes beaux-parents en ont plein dans leur jardin ! certains finissent l'hiver dans mon salon, comme celui-ci :

J'en fais des potages, des gratins et aussi des gâteaux comme celui d'aujourd'hui, dont je vous donne la recette :

Cake au potiron

préparation : 30 mn, cuisson : 45 mn

Pour 8 personnes : 600 g de potiron, 200 g de farine, 50 g de noix de coco râpée, 1/2 sachet de levure chimique, une pincée de sel, 120 g de sucre roux, 4 oeufs.

Couper la chair du potiron en dés, la mettre dans une casserole avec un verre d'eau. Laisser cuire 15 mn sur feu moyen puis passer le potiron au mixer.

Mélanger la farine, la levure et le sel. Battre les oeufs en omelette puis ajouter la purée de potiron et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter ensuite, petit à petit, le mélange à base de farine et la noix de coco. Bien mélanger.

Verser dans un moule et faire cuire 45 mn au four, thermostat 6 / 180°.

Et voici ce que cela donne !

   

Posté par UNFILSURLATOILE - Dans ma cuisine - Commentaires [1] - Permalien [#]